Formation des nuages

La formation des nuages

Un nuage est composé de millions de toutes petites gouttes d'eau (ou de cristaux de glace si la température de l'air est très basse), flottant dans l'air. Un nuage se forme lorsque la vapeur d'eau devient liquide, c'est à dire lorsque l'air humide se refroidit et que la vapeur condense sur de minuscules particules. Il existe plusieurs processus pour former un nuage.

1. La formation d'un nuage par convection. Auteur: J. Gourdeau.

La Convection :

La densité de l’air dépend de la température. C’est pourquoi l’air chaud s’élève et l’air froid a tendance à tomber, puisque l’air chaud est moins dense que l’air froid. C’est ce que les scientifiques appellent la convection.
La convection est l’un des processus qui permettent la formation des nuages. Au niveau du sol, lorsque le soleil brille, l’air qui contient de la vapeur d’eau, se réchauffe. Il commence à s’élever, et puisqu’il s’élève, il commence à se refroidir. Un nuage se forme lorsque l’air humide se refroidit jusqu’à atteindre une température critique : la vapeur d’eau condense alors sur de toutes particules qui flottent dans l’air, et forme ainsi des nuages.

Le relief

Les nuages peuvent aussi se former grâce à la topographie de la Terre, c’est à dire par exemple grâce aux collines ou aux montagnes. De tels nuages s’appellent « les nuages orographiques ». L’air est obligé de passer par dessus une montagne, et lorsqu’il s’élève, il se refroidit. S’il se refroidit jusqu’à son point de condensation, la condensation a lieu et l’eau contenue dans l’air devient liquide : elle se transforme donc en nuage.

2. Source: NOAA

3. Source: NASA

L'effet de Foehn

Quand l'air s'élève au dessus des montagnes, il refroidit et arrive à saturation en vapeur d'eau. La condensation a alors lieu et l'eau passe de l'état vapeur à l'état liquide. L'eau est alors sous la forme d'un nuage ou de pluie, et reste sur place pendant que l'air, lui, continue à s'élever. Quand l'air passe de l'autre côté de la montagne, il s'est débarrassé d'une partie de son eau; il est plus sec et plus chaud. Cette différence de température et d'humidité entre les deux versants de la montagne est connu sous le nom d'effet de Foehn.

La rencontre de deux masses d’air

Il n'y a pas que le relief qui oblige l'air à s'élever: lorsqu'une masse d'air chaud rencontre une masse d'air froid, donc plus lourd, l'air chaud est obligé de monter. La frontière entre l'air chaud et l'air froid est appelée "front". Quand l'air chaud monte en altitude, il se refroidit: des nuages peuvent alors se former.

4. Front froid. 
A: Air froid; B: air chaud.
Auteur: J. Gourdeau

5. Front chaud. 
A: air froid; B: air chaud.
Auteur: J. Gourdeau

Les mouvements horizontaux

Parfois, le vent transporte de l'air chaud et humide à un endroit qui peut être beaucoup plus froid. Quand cet air chaud souffle sur une surface froide, il va se refroidir; l'humidité qu'il contient va condenser et former du brouillard, qui est en fait un nuage. Ce processus est fréquent sur les côtes des continents.

6. Brouillard au dessus d'un lac. Source: Ph. Osset

Zuletzt geändert: Dienstag, 11. September 2018, 16:02