Que se passe-t-il?

Encyclopédie Climatique ESPERE.
ENVIRONMENTAL SCIENCE PUBLISHED FOR EVERYBODY ROUND THE EARTH
Encyclopédie Climatique ESPERE
l'Homme change le climat.
l'Homme change le climat: Bases - menu



Que se passe-t-il pour le climat ?

Les mesures de température prises sur tout le globe montrent que la température moyenne de la Terre a augmenté de 0,6°C ces 100 dernières années.

Cette hausse de température, particulièrement au début du 20ème siècle, pourrait être due à des causes naturelles -comme des modifications de la quantité de lumière solaire atteignant la Terre (rayonnement solaire). Mais il semble évident que les émissions de gaz à effet de serre par les humains sont responsables de l'augmentation de la température ces dernières 30 à 50 années.

température de la Terre entre les années 1000 et 2100

1. EVOLUTION DE LA TEMPERATURE : Les scientifiques ont estimé l'évolution de la température moyenne de la Terre durant ces derniers 1000 ans: c'est la courbe rouge (en degrés Celsius, en plus ou en moins par rapport à la température en 1999). Les scientifiques ne pouvant pas être certains de leurs estimations, la zone grisée indique entre quelles valeurs minimales et maximales cette température moyenne a pu réellement se situer (on peut voir que cette incertitude augmente plus on s'éloigne dans le passé, puisque la zone grisée devient plus large). Entre 1000 et 1860, la température de l'hémisphère nord a été estimée en observant les cernes des troncs d'arbre, les coraux, les carottes de glace, et les documents écrits de l'époque (pour l'hémisphère Sud on ne dispose pas d'assez d'informations avant 1860). De 1860 à 2000, la température a été mesurée avec des thermomètres dans le monde entier. La courbe entre 2000 et 2100 montre les estimations des scientifiques pour le futur, en fonction de l'évolution des émissions de gaz à effet de serre (voir la prochaine partie). Source: IPCC (cliquez pour agrandir, 54 kB)

Il y a plusieurs gaz à effet de serre. La contribution principale des humains à due aux émissions de dioxyde de carbone (CO2). Il y en a naturellement dans l'atmosphère, mais la concentration de CO2 a augmenté de façon spectaculaire depuis le début de la révolution industrielle. Cette augmentation est essentiellement, si ce n'est entièrement, due à l'Homme. D'autres gaz à effet de serre ont augmenté, c'est la cas du méthane (CH4). De plus, on observe que l'atmosphère contient maintenant des gaz à effet de serre qui ne sont pas naturellement dans l'atmosphère, et qui ne peuvent provenir que de l'activité humaine (voir le niveau 'Plus' sur l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère). La concentration de vapeur d'eau, qui a un effet de serre, a aussi augmenté dans l'atmosphère. Ce n'est pas dû à une émission supérieure de vapeur d'eau dans l'air, mais c'est plutôt une conséquence de l'émission des autres gaz: la température de l'atmosphère étant plus élevée, il y a davantage d'évaporation et l'atmosphère plus chaude, peut retenir davantage d'humidité (voir la partie 'Formation des gouttes' dans la thématique Nuages).

évolution du CO2 dans l'atmosphère entre 1000 et 2100

2. DE PLUS EN PLUS DE CO2: Concentrations de CO2 dans l'atmosphère entre l'an 1000 et l'an 2000 (ppm signifie partie par millions, ou litres de CO2 contenus dans un million de litres d'air). Les scientifiques ont analysé de la glace ancienne dans les glaciers pour savoir combien il y avait de CO2 dans l'atmosphère. Plus récemment, ils ont directement analysé l'air de l'atmosphère. Les niveaux de concentrations après 2000 sont estimés suivant la façon dont les concentrations vont se développer dans le futur. Ces concentrations dépendent de ce que les humains vont émettre en CO2 dans l'avenir (voir prochaine partie). Source: IPCC (cliquez pour agrandir, 33 kB)

Les activités humaines font aussi augmenter la quantité de particules dans l'atmosphère. Certaines particules ont tendance à contrebalancer l'effet de serre en refroidissant la Terre. Par exemple, lorsque du dioxyde de soufre (SO2) est émis dans l'air, il se transforme en particules qui réfléchissent la lumière du soleil et réduisent la quantité de rayonnement solaire atteignant la surface de la Terre. Mais contrairement à la plupart des gaz à effet de serre qui restent très longtemps dans l'atmosphère (plusieurs, voire des milliers d'années), les particules ne restent dans l'air que quelques jours. C'est pourquoi leur possible effet refroidissant est limité dans le temps et géographiquement.

Le climat a toujours été changeant pour des raisons naturelles, et l'influence humaine s'ajoute à ces facteurs naturels. Des modifications astronomiques peuvent avoir un effet sur le climat (par exemple l'intensité du rayonnement solaire, ou les petites variations de l'orbite terrestre autour du soleil). Le climat est aussi affecté par les processus naturels existant dans l'atmosphère terrestre, les océans, la végétation, la surface couverte par la neige ou la glace. Tous ces facteurs se combinent avec l'influence de l'Homme pour façonner le climat de notre planète.

Que se passera-t-il si le climat se réchauffe? Tout d'abord, le niveau des océans va augmenter, de quelques centimètres, voire davantage si la température de l'atmosphère est encore plus chaude. La première raison à cela est que l'augmentation de la température des océans fait se dilater l'eau, qui prend donc plus de place. Cette dilatation entraîne donc forcément une augmentation du niveau de la mer. De plus, des températures atmosphériques plus élevées font fondre les glaciers. Les énormes quantités de glace recouvrant l'Antarctique ou le Groënland pourraient aussi commencer à fondre. Cela fera aussi augmenter le niveau des océans. La banquise et les icebergs des régions proches du pôle Nord se mettraient aussi à fondre, mais comme cette glace flotte déjà sur l'océan, son effet sur le niveau de la mer serait nul.

Une température de l'air plus élevée va aussi engendrer davantage d'évaporation de l'eau. Cela peut aboutir à de la sécheresse à certains endroits, tandis que d'autres seront sous la pluie -si la vapeur d'eau donne des nuages de pluie. Une atmosphère plus chaude peut aussi faire changer la direction habituelle des vents et des courants océaniques. Le réchauffement ne sera pas forcément identique sur toute la planète; certaines zones seront plus chaudes, tandis que d'autres pourront même se refroidir (plus de détails sont fournis dans la partie 'Plus', Le climat a déjà changé).
Dans la deuxième partie, vous pourrez voir quels sont les changements climatiques auxquels il faut s'attendre dans les 100 prochaines années, et quelles en seront les conséquences pour les gens, les animaux et les plantes.
Dans la troisième partie, vous verrez ce que, nous les humains, pouvons faire concrètement pour freiner ce réchauffement.



La suite...




Auteur: Camilla Schreiner - CICERO (Center for International Climate and Environmental Research - Oslo) - Norvège. Relecteurs scientifiques: Andreas Tjernshaugen - CICERO (Center for International Climate and Environmental Research - Oslo) - Norvège- 20.01.2004 et Knut Alfsen - Statistics Norway - Norvège- 12.09.2003. Relecteur pédagogique: Nina Arnesen - Marienlyst school in Oslo - Norvège- 10.03.2004. Dernière version: 27.03.2004.

Ostatnia modyfikacja: piątek, 2 listopad 2018, 11:32