Quelles sont les preuves?

Encyclopédie Climatique ESPERE.
ENVIRONMENTAL SCIENCE PUBLISHED FOR EVERYBODY ROUND THE EARTH
Encyclopédie Climatique ESPERE
l'Homme change le climat.
l'Homme change le climat: Bases - menu



Quelles sont les preuves que les humains modifient le climat ?

Cela fait maintenant au moins 30 ans que les scientifiques envisagent sérieusement les risques d'une modification climatique due aux humains. De nombreux gouvernements et personnes non-scientifiques ont commencé à s'inquiéter à la fin des années 80, quand les médias du monde entier se sont mis à en parler. Depuis lors, les scientifiques en savent de plus en plus sur les causes de ce réchauffement climatique.

En 2001, Le Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC, en anglais IPCC) (vous pouvez en savoir plus sur l'IPCC dans la partie 2), qui est composé de spécialistes mondiaux du climat, a conclu qu'il était pratiquement certain que les émissions humaines de gaz à effet de serre ont contribué de façon importante au changement climatique observé depuis 30 à 50 ans.

D'où provient cette conclusion ? Tout d'abord, il y a de plus en plus d'observations du changement climatique. Depuis les années 1800, des stations météorologiques réparties dans le monde mesurent la température avec des thermomètres. A partir du milieu du 20ème siècle, le pourcentage de CO2 dans l'atmosphère a aussi été enregistré. Et depuis 1970, les satellites mesurent le rayonnement solaire pénétrant dans l'atmosphère et la chaleur renvoyée vers l'espace. Les scientifiques peuvent aussi deviner le climat du passé en analysant des échantillons de glace profonde dans les glaciers, ou de vase au fond des lacs.

Ces observations ont conduit les scientifiques à rechercher les causes de ces changements climatiques, et à prédire les changements futurs. Le climat est un système tellement complexe et à une telle échelle que les scientifiques se servent de ce qu'on appelle des modèles climatiques.

"les

1. LES FORAGES DANS LA GLACE : La température extérieure étant souvent inférieure à -40°C, les chercheurs construisent des abris en Antarctique lorsqu'ils pratiquent des carottages de glace. Plusieurs équipes de scientifiques européens forent la glace depuis des années et ont creusé jusqu'à plus de 3 kilomètres de profondeur dans la glace. Ils sont ainsi retournés 900 000 ans en arrière. Photo: Marzena Kaczmarska/NPI (cliquez pour agrandir, 31 kB)

Modèles climatiques

Un modèle climatique est généralement un programme informatique dans lequel les scientifiques entrent ce qu'ils savent des liens entre le rayonnement solaire, l'atmosphère, les gaz à effet de serre et les océans; après de savants calculs, le programme fournit une description du climat partout dans le monde. Le modèle peut servir à rechercher les causes d'un changement observé du climat. Lorsque les scientifiques incluent à la fois les causes naturelles et les émissions humaines de gaz à effet de serre et de particules durant ces 100 dernières années, le modèle fournit une évolution du climat qui ressemble fortement au changement qui a été réellement observé depuis 100 ans.

2. MODELES: Une modélisation est une représentation simplifiée de la réalité. Tous les modèles ont en commun de simplifier ce qu'ils sont supposés représenter ou décrire. Vous voyez ici une modélisation d'une molécule (l'ADN, qui contient nos gènes), et une modélisation d'un bâtiment (le temple Knossos en Crète).

Les modèles climatiques peuvent aussi représenter et estimer les changements climatiques à venir. Par exemple, à partir des concentrations futures supposées des gaz à effet de serre et des particules, de l'intensité solaire et d'autres facteurs qui influent sur le climat, ils peuvent estimer l'évolution des températures. Les modèles climatiques les plus compliqués nécessitent des ordinateurs énormes, et prennent souvent plusieurs mois de calculs pour une seule modélisation!

Les résultats fournis par les modèles ont toujours un certain degré d'incertitude, non seulement parce que les modèles simplifient la réalité, mais aussi parce que nous ne savons pas parfaitement comment le climat fonctionne. Par exemple, les chercheurs ne comprennent pas encore très bien quel rôle jouent les particules, les nuages et les océans dans le réchauffement planétaire. C'est pourquoi les modèles climatiques ne sont pas capables de prédire avec certitude le climat du futur. Une autre raison est qu'on ne peut qu'estimer quelles seront les émissions de particules et de gaz à effet de serre dans le futur puisqu'on ne les connaît pas à l'avance.

Vous trouverez ci-dessous des liens (en anglais pour l'instant) qui expliquent certaines des raisons pour lesquelles les estimations des modèles sont incertaines:

  • L'inertie du climat
  • Les effets en boucle
  • Les changements brusques

Plus on cherche une prévision précise, plus elle sera incertaine: par exemple, il est bien plus difficile de deviner les changements climatiques dans un pays du monde, que de prédire le changement global sur la planète. De la même façon, un modèle prédira difficilement l'année exacte d'un changement climatique, mais pourra donner sans trop d'erreur une période pendant laquelle le changement est susceptible d'intervenir. Même s'il est très difficile de dire aujourd'hui quelle ampleur aura le réchauffement climatique, et où et quand il aura lieu, nous savons désormais que les humains ont modifié le climat et vont continuer à le faire dans les années qui viennent.




Auteur: Camilla Schreiner - CICERO (Center for International Climate and Environmental Research - Oslo) - Norvège. Relecteurs scientifiques: Andreas Tjernshaugen - CICERO (Center for International Climate and Environmental Research - Oslo) - Norvège- 20.01.2004 et Knut Alfsen - Statistics Norway - Norvège- 12.09.2003. Relecteur pédagogique: Nina Arnesen - Marienlyst school in Oslo - Norvège- 10.03.2004. Dernière version: 27.03.2004.

Ostatnia modyfikacja: piątek, 2 listopad 2018, 11:33