Quelles sont les causes?

Encyclopédie Climatique ESPERE.
ENVIRONMENTAL SCIENCE PUBLISHED FOR EVERYBODY ROUND THE EARTH
Encyclopédie Climatique ESPERE
l'Homme change le climat.
l'Homme change le climat: Bases - menu



D'où viennent les gaz à effet de serre qui causent le réchauffement?

Parmi les nombreux gaz à effet de serre que nous émettons, le CO2 est la cause principale du réchauffement. Non seulement nous en émettons des quantités astronomiques, mais ce CO2 met très longtemps à disparaître de l'atmosphère. Depuis la révolution industrielle, c'est l'utilisation d'énergies fossiles telles que le charbon, le pétrole, et le gaz naturel qui a engendré l'émission de tout ce CO2 .



Les énergies fossiles sont les plus importantes

Les émissions humaines de CO2 sont issues principalement de la consommation d'énergies fossiles - charbon, pétrole, gaz naturel. Ces énergies fossiles proviennent de plantes ou d'animaux morts il y a des millions d'années, et qui sont sous le sol ou sous le fond des océans. Quand nous consommons ces énergies, nous émettons du CO2.

1. SOURCES DES EMISSIONS DE CO2 A PARTIR DES ENERGIES FOSSILES: Figures pour tous les pays européens, excepté les Etats faisant partie de l'union soviétique, en 1995. Source: Base de données Edgar (cliquez pour agrandir, 35 kB)

Bien que la plus grande partie des émissions de CO2 vienne de sources naturelles, comme la végétation en décomposition, ce sont les émissions dues aux activités humaines qui créent le déséquilibre, qui conduit au réchauffement climatique. En effet, les émissions naturelles font partie d'un cycle où le carbone s'échange entre l'atmosphère, les océans et la végétation. Par exemple, les arbres qui meurent et la respiration des hommes et des animaux produisent du CO2, tandis que les plantes vivantes et les arbres absorbent la même quantité de CO2 grâce à la photosynthèse.

Lorsque nous brûlons des énergies fossiles, nous ajoutons du carbone dans l'atmosphère qui ne faisait pas partie initialement du cycle, car ce carbone provient de sources enfouies profondément sous la terre ou sous les océans. Ce carbone serait resté enfoui, donc le fait de brûler du charbon, du pétrole et du gaz ajoute encore du carbone au cycle. Ceci crée un surplus de CO2 qui reste dans l'atmosphère pendant longtemps.

2. ENERGIES FOSSILES: une centrale électrique fonctionnant au charbon.

La déforestation est aussi coupable

La combustion du bois ou d'autres types de biomasse (organismes morts) produit aussi des quantités considérables de CO2. Mais si on replante des arbres ou des plantes à la place de la forêt ou de la végétation qui a été brûlée, alors les nouvelles plantes vont absorber autant de CO2 que ce qui a été émis lors de la combustion. Alors le cycle peut de nouveau être en équilibre.

D'un autre côté, la déforestation permanente crée des déséquilibres et peut augmenter l'effet de serre de plusieurs façons. Déforester signifie abattre les arbres à la tronçonneuse, utiliser le bois comme combustible, et remplacer la forêt par des pâturages -sans remplacer les arbres abattus par de nouveaux. Que ces arbres abattus soient brûlés ou qu'ils se décomposent naturellement, ils émettent du CO2. Mais si on ne replante pas d'arbres, il n'y aura rien pour absorber le carbone émis par les arbres coupés, et ceci fera augmenter les quantités de CO2 dans l'atmosphère.

3. FORETS: Les arbres vivants capturent le CO2 de l'atmosphère, tandis que la combustion du bois ou sa décomposition relargue du CO2. Le fait de couper des arbres sans en replanter de nouveaux va faire augmenter la concentration de CO2 dans l'atmosphère. Si le bois est utilisé pour la construction, le dégagement de CO2 sera retardé tant que la maison sera existante. Photo: The NOAA Photo Library

Le méthane est aussi en cause

C'est vrai que le CO2 est le plus important gaz à effet de serre -principalement de part ses quantités astronomiques. Mais ce n'est pas le seul qui doit nous inquiéter. Le méthane (CH4) est aussi un gaz à effet de serre puissant, même si sa durée de vie est plus faible que celle du CO2. Tout comme le CO2, le méthane provient de sources naturelles et humaines. Naturellement, le méthane provient des zones humides et de la décomposition des plantes; ses sources humaines sont l'agriculture, l'élevage et les décharges. D'autres gaz à effet de serre contribuent au réchauffement climatique dû aux hommes: par exemple, le protoxyde d'azote (N2O) et plusieurs composés synthétiques provenant de l'industrie contenant du fluor (ils sont connus sous le nom de HFCs, PFCs et SF6).

Les pays riches émettent le plus

Les pays qui émettent le plus de gaz à effet de serre sont les pays riches et industrialisés comme les Etats-Unis ou les pays européens. Les émissions par habitant des pays riches sont bien plus importantes que pour un pays plus pauvre (voir figure 4). Cependant, comme les pays en voie de développement se modernisent, leurs émissions sont amenées à augmenter considérablement. De nos jours, c'est la Chine qui émet le plus de CO2, juste derrière les Etats-Unis. L'Inde a vu ses émissions augmenter de 50% depuis 1990, et est maintenant au 6ème rang. Cependant les pays en voie de développement sont encore loins de rattrapper les pays riches en ce qui concerne les émissions par habitant.

4. EMISSIONS: Les bâtons montrent le nombre de tonnes de CO2 émises par habitant dans certains pays. Source: IEA (cliquez pour agrandir, 29 kB)




Auteur: Camilla Schreiner - CICERO (Center for International Climate and Environmental Research - Oslo) - Norvège. Relecteurs scientifiques: Andreas Tjernshaugen - CICERO (Center for International Climate and Environmental Research - Oslo) - Norvège - 20.01.2004 et Knut Alfsen - Statistics Norway - Norvège - 12.09.2003. Relecteur pédagogique: Nina Arnesen - Marienlyst school in Oslo - Norvège - 10.03.2004. Dernière version: 27.03.2004.

Ostatnia modyfikacja: piątek, 2 listopad 2018, 11:34