Particules et système respiratoire

Particules et système respiratoire


Les particules sont nocives pour la santé. La toxicité des particules varie suivant leur composition chimique et leur taille: plus la particule est petite, plus elle va pénétrer profondément dans l'appareil respiratoire. Les scientifiques ont donc décidé de classer les particules en deux gammes de taille, appelées PM10 et PM2.5.

“PM” signifie "Matière Particulaire", qui est un synonyme de particules. PM10 signifie particules de taille inférieure à 10 microns; PM2.5 signifie particules de taille inférieure à 2.5 µm. La taille des particules atmosphériques est importante, puisqu'elle détermine dans quelle partie du système respiratoire les particules se déposent, ansi que comment et à quelle vitesse elles seront éliminées.

1. Système respiratoire. Cliquez pour agrandir! (68 K).

Le système respiratoire

Le système respiratoire est indiqué sur la figure 1 à gauche, où on peut aussi voir la pénétration des particules en fonction de leurs tailles.

1: Pharynx
2: Larynx
3: Trachée
4: Bronches
5: Bronchioles
6: Alvéoles pulmonaires

Vous pouvez voir que les particules les plus grosses (entre 3 et 10 microns de diamètre) ont tendance à se déposer dans les parties supérieures du système respiratoire, d'où elles peuvent finalement être expectorées vers la gorge.

Les PM2.5  sont les plus nocives pour la santé, parce que ce sont les plus petites. Elles peuvent être inhalées très profondément dans les poumons et atteindre les 600 millions d'alvéoles pulmonaires. Elles peuvent causer des problèmes respiratoires, des irritations, des inflammations et même des cancers.


Les toutes petites particules

De nos jours, les scientifiques attachent de plus en plus d'importance aux particules extrêmement petites, dont le diamètre est inférieur à 1 micromètre. Ces particules de quelques centaines de nanomètres ont une taille du même ordre de grandeur qu'une molécule d'ADN (2,5 nm) et qu'un globule rouge (800 nm). Elles atteignent les parties les plus profondes des poumons et passent même dans la circulation sanguine, ce qui peut causer des maladies cardio-vasculaires.

2. Globules rouges. Source:http://www.ulb.ac.be/sciences/biodic

Composition chimique

Une particule est plus ou moins nocive de part sa composition chimique également. Des polluants toxiques peuvent s'attacher aux particules de l'air. Le système respiratoire ou l'organisme vont réagir différemment suivant la nature chimique. Les particules peuvent transporter des composés dangereux, comme les pesticides, les métaux lourds, les bactéries... Ces polluants sont alors libérés dans les poumons d'où ils peuvent passer dans le sang et les tissus.

3. Pour échantillonner des particules, l'air est pompé à travers un filtre, sur lequel les particules se déposent. A gauche, un filtre neuf. A droite, un filtre sur lequel des particules ont été collectées. Regardez la différence de couleur! Source: I. Cousteix.

La pollution est une source importante de particules, et particulièrement de petites particules, qui sont les plus dangereuses pour la santé. Les véhicules diesel émettent des particules de plus petite taille que les véhicules à essence, même si les émissions par les diesels ont été fortement réduites ces dernières années, par exemple en ajoutant des filtres à particules sur les pots d'échappement.

Last modified: Wednesday, 19 September 2018, 12:11 PM