Les inondations

Parmi les catastrophes naturelles, ce sont les inondations qui sont les plus fréquentes et les plus coûteuses, en terme de souffrances humaines et de pertes économiques. 90% des dégâts causés par les diverses catastrophes naturelles (hormis la sécheresse) sont dus aux inondations.

Il y a énormément de gens sur la planète qui peuvent subir les dégâts des inondations.

nombres de morts par accidents naturels

1. Les inondations tuent chaque année aux USA presque deux fois plus de gens que les tornades et les ouragans réunis!

Entre 1988 et 1997, les inondations aux USA ont coûté en moyenne 3,7 milliards de dollars par an. Entre 1940 et 1999, 110 personnes par an en moyenne en sont mortes, surtout à cause de la soudaineté des crues. Par exemple, le 14 juin 1999 à Shadyside dans l’Ohio, il est tombé 101,6 mm de pluie en moins de deux heures, ce qui a généré un mur d’eau de 9 mètres de haut. 26 personnes en sont mortes, et les dégâts furent chiffrés à entre 6 et 8 millions de dollars.

Les inondations subites se produisent dans les six heures qui suivent une pluie, une rupture de barrage ou tout autre relargage soudain d'une retenue d'eau. Ces inondations subites peuvent surprendre des personnes. Vous n'aurez pas toujours de signes avant-coureurs de l'arrivée de ces inondations mortelles et soudaines.  Si vous vivez dans une zone sujette aux inondations, soyez toujours prêt à protéger votre famille et votre maison. La meilleure chose à faire en cas d'inondation subite est de se sauver dans un endroit plus élevé! 

2.
source: http://www.dd.org/~tale/ minden-flood/page3/

Quand des orages accompagnés de précipitations intenses apparaissent, l'eau de pluie s'accumule dans les caniveaux, les rigoles ou tous les endroits où elle peut couler facilement, pour former des ruisseaux très rapides. Les inondations subites peuvent se produire en moins d'une minute, avec assez de puissance pour arracher des morceaux de trottoir, de maisons, etc...  Dans le cas d'inondations dans les villes, la terre qui était initialement des champs ou des forêts, est devenue des routes ou des parkings et elle perd sa capacité à absorber les pluies. A cause de l'urbanisation, l'écoulement des eaux est alors deux à six fois plus fort que sur un terrain naturel. Lors d'une inondation dans une ville, les rues peuvent devenir des torrents, tandis que les sous-sols peuvent devenir des pièges mortels en se remplissant d'eau.

3. VENEZUELA - torrents de boue et érosion massive sur la côte nord du Venezuela (Décembre 1999)
source: http://earth.esa.int/applications/ dm/GSP/venezuel.htm

4. Des pluies torrentielles inattendues sont tombées sur le nord du Venezuela pendant une semaine (du 12 au 16 décembre 1999), causant des éboulements et des inondations massives.

Ces pluies subites ont causé des dommages environnementaux importants, suite aux énormes éboulements (glissements de terrain dans les zones côtières, végétation et arbres dévastés, zones encore plus vulnérables à de futures inondations...).  Les pluies n'ont pas cessé durant les semaines de janvier et février qui ont suivi, causant d'autres éboulements et d'autres crues.

Plusieurs paramètres jouent sur les inondations. L'intensité et la durée des précipitations ont une influence majeure.  L'intensité est la quantité d'eau tombant en un temps donné. Le relief, la nature du sol et de quoi il est recouvert (goudron, végétation...) jouent également des rôles importants. La plupart des inondations soudaines sont provoquées par des orages qui se déplacent lentement, des orages qui tournent au dessus du même secteur, ou par les fortes pluies des ouragans et des orages tropicaux. Les inondations peuvent être lentes ou au contraire très subites, mais se développent généralement en quelques heures ou jours. 

Les inondations soudaines peuvent faire rouler des rochers, arracher des arbres, détruire des bâtiments et des ponts, fabriquer de nouveaux canaux. 

La montée des eaux peut atteindre 10 mètres ou plus. De plus, les pluies peuvent déclencher des glissements de boue catastrophiques.

Les inondations sont très dangereuses, parce qu'il suffit de seulement 15 centimètres d'eau en furie pour faire chuter quelqu'un, et les voitures peuvent flotter dans environ 61 centimètres d'eau.

Auteur: Sándor Szalai - Hungarian Meteorological Service
Relecteur scientifique : Dr. Ildikó Dobi Wantuch / Dr. Elena Kalmár - Hungarian Meteorological Service, Budapest
dernière version : 2004-02-23

Zuletzt geändert: Dienstag, 23. Juni 2020, 23:04